ICI la bannière de votre choix !

BRICOLAGE

BricolageTechniqueAnnuaireForum
T ECHNIQUE
     
 

Electricité

 
 


 
     
 

Informatique

 
 


 Bobox tel  
 Bobox IP  
 Bobox tv  
 
     
 

Partenaire

 
 

 

 
     
 

Coin Detente

 
 

 Prizee : Jeux Gratuits et Cadeaux !

 
     
  

 

Google
 
Web www.jebricole.net

Cadrages et angles

Les grosseurs de plan défies,de manière conventionnelle, par la taille des personnages qui y figurent. Les angles des prise de vues découle de la position du caméscope par rapport au sujet principal.
Inventaire et signification des cadrages


Les cinq cadrage de base sont déterminés par cinq distances théoriques entre le caméscope et le sujet .Ces distance établissent un rapport entre la surface totale de l'image cadrée et la surface que le sujet  occupe dans cette image.

Le plan d'ensemble,qu'on appelle aussi plan éloigné, désigne le personnage dans une grand étendue de paysage. Le décor ayant beaucoup plus d'importance que le personnage, celui-ci semble perdu, isolé. La signification psychologique oscille entre la sensation d'écrasement et le sentiment de solitude.
-Le plan général, ou de demi-ensemble,représente le personnage et le décor sans privilégier aucun des deux. IL en résulte une présence plus affirmée du personnage . Ce qui permet de le présenter ou de récrire son action.
-Le plan moyen montre le personnage en  pied en incluant une partie seulement du décor. C' est le plan le plus conforme à la vision naturelle du corps humain. C' est une représentation typique du théâtre et de la photo de famille. C'est le cadrage le plus fréquemment utilisé dans le cinéma classique. IL permet d' appréhender un personnage.
-Le plan américain ou plan italien privilégie  le personnage en le cadrant à mi-cuisse ce qui lui donne une prédominance sur le décor. Très utilisé dans les westerns,d' ou son nom, le plan américain permet de décrire une action tout en observant les réaction du personnage .
-Le gros plan insiste sur une partie du personnage, généralement le visage qui remplit la totalité du cadre. C' est un cadrage scrutateur, qui implique davantage le spectateur dans la psychologie des personnages.
A ces cinq cadrages fondamentaux s' ajoutent des variantes sont la plus connue est le très gros plan qui consiste à remplir le cadre avec un fragment du sujet. Ce type de cadrage a un effet psychologique de dramatisation puisque le caméscope semble insister lourdement sur ce qui n' est qu' un détail.

                                   Inventaire et signification des angles


Le niveau d'élévation du caméscope par rapport au sujet détermine trois angle de prise de vues.
-L' angle plat, ou normal, met le caméscope sur un axe horizontal par rapport au sujet. IL correspond à la vision frontale d' un personage de taille moyenne. La perspective est symétrique de part et d' autre de la ligne d' horizon. Cet angle apparemment neutre signifie en fait que le sujet filmé et le spectateur son placés par le réalisateur sur un pied d' égalité. C' est un angle très utilisé dans le documentaire.
-La plongé est provoquée par un caméscope  qui vise le bas. Les objets son montrés vus d' en haut. La plongée donne une sensation d' écrasement du sujet .
-La contre-plongée résulte d' une orientation  du bas vers le haut. Cet angle valorise le sujet. Plus le caméscope se rapproche des 90°, plus il magnifie le sujet.
IL faut enfin mentionner les cadres obliques obtenus en faisant pivoter le caméscope sur son axe longitudinal. Hors normes ces angles provoquent des sensations de déséquilibre  et de malaise, surtout lorsqu ils sont combinés avec des  plongées ou des contre-plongées.




.
sujet du magazine

  •  

 

 

Conseillez ce site

       
 

Video

 
 

 Les cadrages  
 Les mouvements  
 Les lumieres  
 Lumiére-diaph  
 Stedicam  


 
     
 

Peinture

 
   
     
 

Construction

 
   
     

Sécurité et Prévention

 
 
Rubrique
 
 

 


 
     
 

© Design by Dark - Webmasters-fr.net